La forêt : une ressource essentielle de la planète.


La forêt fournit de nombreux produits et service écosystémiques (bois, champignons, qualité de l’eau, préservation de la biodiversité…) sans oublier son rôle essentiel dan la régulation du carbone et du climat.

A l’échelle de la planète, la forêt recouvre près de quatre milliards d’hectares de terre, soit 30 % de la surface du globe. Elle est le 2ème plus grand puits de carbone. En France, chaque année 70 millions de tonnes de CO2 sont captées par la forêt. La forêt joue un rôle dans l’environnement en luttant notamment contre le réchauffement climatique en stockant du carbone. En 2005, une étude a estimé que plus de 300 millions de tonnes de CO2 étaient stocké dans tous les « produits bois ». La participation du bois à la lutte contre le réchauffement climatique prend ainsi plusieurs formes : récolte de bois, valorisation du matériau bois et gestion durable de la ressource.

La forêt améliore aussi la qualité de l’air et de l’eau par une action de filtration des poussières et des pollutions microbiennes. Lors d’épisode de pluie, le couvert de l’arbre capte une partie des eaux de pluie tandis qu’une autre part s’évapore et que le reste nourrit l’arbre et les nappes phréatiques qui vont alimenter les sources naturelles. Les forêts ont donc un rôle majeur dans la régulation du climat à l’échelle mondiale par leur action sur le cycle de l’eau, particulièrement sur la répartition géographique mais aussi l’intensité des précipitation. Elles ont aussi un rôle majeur sur les échanges d’eau avec le sol et de vapeur d’eau avec l’atmosphère. Le système racinaire joue aussi un rôle majeur car il permet une grande circulation de l’eau arrivant au sol.

Les interactions entre les espèces et le milieu forestier sont indispensables à la préservation de la biodiversité. La forêt n’est pas seulement composée d’arbres. Elle abrite en effet d’autres espèces végétales mais aussi animales. La forêt doit donc être gérée pour garantir le respect de cette dynamique. On retrouve notamment des mammifères, des oiseaux, des insectes et des décomposeurs (bactéries, vers, insectes…).