Quels sont les 3 grands types de biodiversité ?


 

La biodiversité peut être pensée selon 3 paliers : la génétique, les espèces ou encore les écosystèmes.

 

La biodiversité génétique caractérise la diversité des gènes au sein d’une espèce. Elle correspond à la variété des gènes, à celle des allèles ainsi à celle des structures chromosomiques. L’étude de celle ci peut ainsi porter sur la diversité des allèles au sein d’une population d’individus ou bien pour toute « l’espèce ». Les recherches peuvent aussi se concentrer sur la diversité des gènes au sein d’une communauté écologique entre les espèces ou encore sur une plus grande échelle. Cependant cette diversité reste difficile à étudier car elle demande beaucoup ainsi que d’analyses en laboratoire ayant un coût élevé.

La biodiversité spécifique caractérise la diversité des espèces. Les espèces sont des unités d’étude clairement définies et connues. Il est facile de suivre le nombre d’espèces dans un milieu et d’établie une « richesse » de ce milieu. Cette richesse dépend du nombre d’espèces identifiées et de la surface sur laquelle l’étude se porte. Il est donc possible de faire des comparaisons entre les richesses spécifiques de deux milieux ou d’un même milieu mais à deux moments différents. Ces études permettent d’avoir une idée de l’état de santé d’un écosystème. Chaque espèce peut être considérée comme jouant un rôle, et l’apparition ou la disparation de l’une d’entre elles a un impact sur le système dans son ensemble.

La biodiversité écosystémique caractérise donc la diversité globale des biocénoses* et des biotopes**. L’étude de cette diversité porte sur la fonction que remplit chaque espèce dans l’écosystème, mais aussi sur l’importance de son rôle. Elle s’intéresse aussi aux interactions entre les espèces, à leur répartition et donc la dynamique de la communauté. Le but est de connaître les impacts que chaque espèces exerce sur les autres et sur son environnement. Un lien pourra donc être établi avec la diversité spécifique, à savoir son rôle et l’importance de sa richesse pour le fonctionnement et la survie de l’écosystème.

 

 

* Biocénose : C’est l’ensemble des êtres vivants d’un biotope.

** Biotope : C’est le milieu biologique présentant des conditions de vie homogènes.